Retour

« Thierry a donné sa vie pour complètement rien », dit Michel Leroux

Michel LeRoux, père du policier Thierry LeRoux, mort en service à Lac-Simon en février 2016, se dit révolté du rapport du coroner déposé lundi après-midi.

Le rapport du coroner Jean-François Lécuyer, rendu public, hier, conclut essentiellement que le drame est survenu à la suite de manquements dans la chaine de décisions prises par le policier Leroux pendant l'intervention.

Possible excès de confiance

Le coroner fait même mention d'une action rapide, improvisée, sans planification entre les policiers et leurs supérieurs, et non conforme aux enseignements de l'École nationale de police.

« Ce n'est pas avec ça qu’on va empêcher d’autres policiers de subir le même sort que Thierry. C’est probablement que quelque part, vous avez manqué une ligne ou un paragraphe, ou un chapitre dans l’application des enseignements de l’École nationale de police », a-t-il ajouté.

Thierry Leroux travaillait depuis six mois seulement en Abitibi, mais connaissait celui qui lui a tiré dessus à deux reprises, Joseph Anthony Papatie, 22 ans, qui s'est par la suite suicidé avec son arme.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine