Retour

Thomas-Louis Deshaies, 7e de la famille à participer au Tour de l'Abitibi

La dynastie cycliste de la famille Deshaies d'Amos se poursuit en cette 49e édition du Tour de l'Abitibi. Thomas-Louis Deshaies, cycliste de l'équipe régionale Iamgold, devient cette année le septième membre de sa famille à participer au Tour.

Un texte d'Émélie Rivard-BoudreauLes membres de la famille sont demeurés particulièrement impliqués dans le monde du cyclisme en tant qu'entraîneur ou encore comme bénévole.Thomas-Louis Deshaies a reçu un accueil chaleureux de la part de la foule qui était présente lors du Challenge sprint qui se déroulait à Amos, lundi soir.Le cycliste de 17 ans vit son premier tour en tant qu'athlète.

Une famille qui s'illustreSon père, Patrick Deshaies, a participé à trois éditions du Tour de l’Abitibi entre 1984 et 1986.« Ce n'est pas nous, comme parents, qui devons être passionnés. Ce sont les enfants. Donc les enfants doivent emmener leurs passions, et nous, on est un support à la passion », affirme Patrick Deshaies.

Le frère de Thomas-Louis, Jean-Samuel, s’est pour sa part démarqué aux éditions de 2009 et 2010 de la compétition.« La première année, j'ai porté le maillot bleu, du meilleur jeune et la deuxième année, le maillot orange », soutient Jean-Samuel Deshaies.

Précieuse collaborationC’est d’ailleurs Jean-Samuel qui entraîne maintenant son jeune frère, Thomas-Louis.« Seulement entraîneur pour mon frère! C'est pour lui donner un petit coup de main, ce n'est pas une profession ou un « side-line ». C’est une façon de redonner à la communauté. En plus, il est dans la famille. Il me l'a demandé, j'ai dit oui! ».Thomas-Louis Deshaies est aussi dirigé par son petit cousin, Christian Deshaies, qui occupe le poste directeur sportif de l'équipe Iamgold.

« Une famille du Tour »La participation de la famille au Tour de l'Abitibi remonte à la toute première édition en 1969 avec les frères Yvan et Bernard Deshaies.

Ce dernier a même pris part à la compétition à 12 reprises au Tour, à l'époque où l'âge n'était pas limité.En 1971, Bernard Deshaies a aussi porté le prestigieux maillot brun de meneur.

Plus d'articles

Commentaires