Retour

Tique porteuse de la maladie de Lyme : que faire en cas de piqûre?

Le nombre de cas de maladie de Lyme est en hausse depuis plusieurs années au Québec. L'Abitibi-Témiscamingue ne fait pas partie des régions touchées par cette maladie.

La maladie de Lyme est transmise par une tique.

En 2016, 179 cas ont été rapportés au Québec, comparativement à 32 en 2011.

Si une personne est piquée par une tique, des précautions doivent être prises, explique la médecin-conseil à la direction de la santé publique du CISSS-AT, Nicole Bouchard.

« On prend une mince pince à épiler, on applique une pression le plus proche possible de la peau et on tire de façon régulière sans tordre et tourner et on enlève la tique en prenant bien soin de ne pas comprimer le corps de la tique pour ne pas faire entrer du contenu de la tique à l'intérieur de notre peau », dit-elle.

Nicole Bouchard ajoute que le climat de la région n'est pas propice à la multiplication de l'insecte.

« Parmi toutes les espèces de tiques, il y en a une qui nous préoccupe, qui peut transmettre la maladie de Lyme. Elle s'appelle Ixodes scapularis, ou la tique à pattes noires, ou la tique du chevreuil. Encore une fois, y a bien peu de chances qu'on se fasse piquer en Abitibi-Témiscamingue par une tique infectée. C'est plus si on va dans le sud du Québec ou dans le nord-est des États-Unis », dit-elle.

La maladie de Lyme se traite par la prise d'antibiotiques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine