Retour

Un chien contre le stress à l'école D'Iberville de Rouyn-Noranda

Une chienne de la Fondation Mira accompagnera dorénavant les élèves de l'école secondaire D'Iberville au quotidien.

Avec les informations de Jocelyn Corbeil

La chienne Novak Horne sera présente à l'intérieur des murs de l'école de la commission scolaire de Rouyn-Noranda.

Selon les responsables du projet, il s'agit de la 5e école au Québec à accueillir un chien de la Fondation Mira à temps plein pour aider les élèves dans la gestion de leur stress et des conflits.

Novak est rapidement devenue une vedette à l'école D'Iberville. « Je suis très enthousiaste, parce que ça va être un outil pour nous tous les jours. On va pouvoir interagir avec le chien. Je viens de la flatter cinq minutes et je me sens bien, je me sens heureuse, je me sens contente d'avoir cette possibilité-là », exprime Somalie Hénault, l'une des représentantes du conseil des élèves.

L'animal sera sous la responsabilité de l'instigatrice du projet, Claudie Perron, qui est enseignante en adaptation scolaire. « Nos élèves en adaptation scolaire ont les yeux brillants, le sourire, ils sont heureux. C'est tellement beau de voir ça, juste ça c'est ma paie ce matin », ajoute-t-elle.

Novak servira également aux élèves du cheminement régulier. « Au régulier, je vais utiliser le chien en accompagnement pour calmer mes élèves qui sont plus anxieux, stressés, lors d'un examen, lors de difficultés de la vie », affirme Caroline Pratte, intervenante.

La chienne est âgée d'un an et demi et a été formée par Sylvain Boucher, instructeur sénior à la Fondation Mira. « Tout ce qui est véhiculé comme émotions lourdes, difficulté à gérer le stress, etc., le chien va être là. Toutes les études qu'on a faites ont démontré que le chien va apaiser à ce moment-là », avance Sylvain Boucher.

La Fonderie Horne a investi 6000 $ afin que ce projet se concrétise.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine