Retour

Un fonds philanthropique pour préserver le cimetière de La Reine

Le premier fonds philanthropique familial en Abitibi-Témiscamingue est créé dans la municipalité de La Reine.

Il s'agit du Fonds Philanthropique Famille Faucher 1912.

Il fait référence à la première présence de Charles Faucher en 1912 à La Reine, en Abitibi-Ouest.

Le fonds a pour objectif de soutenir financièrement l'entretien du cimetière de la paroisse de La Reine.

C'est aussi une façon de rendre hommage aux parents et grands-parents de la famille Faucher enterrés à cet endroit, explique Francine Faucher.

« Il y a eu des reportages que j'ai vus qui parlent de certaines préoccupations dans certains endroits où des communautés ont de la difficulté d'obtenir les moyens financiers pour continuer à donner de bons services d'entretien des cimetières, dit-elle. Moi j'ai dit qu'on n'est pas à l'abri d'une telle situation. »

C'est la Fondation communautaire de l'Abitibi-Témiscamingue qui est chargée de la gestion administrative du fonds.

La présidente Anne-Marie Béland se dit fière du geste de la famille.

« En créant un fonds à la Fondation communautaire, ce n'est pas nécessaire d'être riche, deuxièmement ils n'ont pas à se préoccuper de l'administration ou des rapports à faire et aussi c'est l'assurance que la cause qu'ils supportent même après leur décès, ils vont continuer à recevoir les revenus du fonds, c'est à long terme », explique Anne-Marie Béland.

La Fondation communautaire de l'Abitibi-Témiscamingue a enregistré une vingtaine de fonds qui soutiennent différentes causes en région.

Plus d'articles