Retour

Un geste volontaire à l'origine de l'accident mortel à Val-d'Or

La collision frontale survenue entre une voiture et un poids lourd mercredi sur le chemin Sullivan sur la Route 117 serait le fruit d'une manœuvre volontaire.

C’est ce qui a été confirmé par les informations de la Sûreté du Québec, dont l'enquête ouverte par les enquêteurs serait sur le point d’être terminée.

Le conducteur de l’automobile, un homme âgé d’une quarantaine d’années, devait se rendre au palais de justice de Val-d’Or dans le cadre du procès où il était accusé de contacts sexuels, d’incitation à des contacts sexuels et d’agression sexuelle.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les piscines d'hôtel les plus spectaculaires





Rabais de la semaine