Retour

Un médecin radié pour avoir encaissé des ristournes sur des produits médico-esthétiques

Le Dr Michel Bernier, qui a pratiqué au Centre régional de santé et de services sociaux de la Baie-James, a été radié pour une période de neuf mois en plus d'écoper d'une amende de 5000 $, après un jugement rendu par le Collège des médecins le 10 mai.

Avec les informations de Piel Côté

Le médecin a été reconnu coupable des deux chefs auxquels il faisait face.

Entre août 2013 et août 2014, Micher Bernier a mis sur pied un stratagème permettant à des infirmières d'acheter des produits médico-esthéthiques directement des compagnies pharmaceutiques en utilisant son titre professionnel. En retour, il encaissait des ristournes oscillant entre 5 et 10 %. Au total, il a mis la main sur un peu plus de 17 000 $.

Michel Bernier a de son côté plaidé que les sommes lui étaient plutôt versées comme des honoraires qu'il chargeait aux infirmières. Selon lui, les frais étaient perçus à titre de services rendus dans le cadre de la supervision et de la formation qu'il offrait aux infirmières.

Lors des audiences, il a reconnu les faits et a dit regretter cette situation, qui selon lui, est le résultat d'une erreur de bonne foi. Il a notamment ajouté qu'à l'époque des faits reprochés, il n'y avait pas de directives ou d'encadrement offerts par le Collège des médecins en lien avec la pratique d'ordonnance collective pour l'injection de produits esthétiques.

Ce n'est que depuis le 1er mai 2017 que le Collège interdit formellement la signature d'ordonnance collective.

Entorse au Code de déontologie

Le Collège des médecins a jugé que M. Bernier avait enfreint à deux reprises son code de déontologie. D'une part, il a utilisé son titre à des fins commerciales et de l'autre, il ne s'est pas abstenu d'accepter toute commission, ristourne ou avantage matériel.

Au cours de sa carrière, le Dr Bernier, qui n'avait aucun antécédant disciplinaire, a pratiqué la médecine comme omnipraticien dans plusieurs villages cris et inuits du Nord-du-Québec ainsi que dans la région de Québec. Il pratique la médecine esthétique depuis 2006.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chat paresseux n'ouvre même pas les yeux pour miauler





Rabais de la semaine