Retour

Un mur acoustique dérange des résidents de Malartic

Un écran acoustique fabriqué de containeurs a été érigé à Malartic dans les derniers jours. Le but de ce mur est de couper les nuisances sonores réliées aux travaux de la déviation de la route 117 de la mine Canadian Malartic.

Avec les informations d’Émélie Rivard-Boudreau

Au début du mois de septembre, un imprimé y sera apposé pour améliorer l'aspect visuel.Néanmoins, des résidents de l'avenue Champlain, où est installé l'écran acoustique temporaire, sont déstabilisés par l'imposante structure.

« C’est pas joli. Je n’imagine pas les tempêtes de neige, où vont-ils mettre la neige? C’est décourageant. J’espère que ça va couper le son. On n’a pas le choix, faut vivre comme ça! », affirme un autre résident.Le maire rassure les citoyensConcernant l'inquiétude des citoyens sur le déneigement de la rue, qui est maintenant restreinte par le mur, le maire de Malartic Martin Ferron, dit s'occuper de la question.« Oui c’est moins large, donc les équipements de la ville ne pourront pas envoyer la neige sur le terre-plein comme par le passé donc elle devra être récupérée au même moment où il neige. Elle ne pourra pas être laissée sur place. Est-ce que c’est la ville qui va le faire ou le promoteur? On est en train de régler ça. Les gens n’ont pas à s’inquiéter, ils n’auront pas à ramasser de banc de neige. Ils auront un très bon service », assure-t-il.L'écran acoustique sera en place pendant près deux ans, le temps que la minière ait terminé les travaux de déviation de la route 117.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine