Val-Senneville aura un parc de BMX. Samedi, une dizaine de bénévoles ont participé à une corvée pour bâtir un abri en bois, qui fera partie du site où sera situé le futur parcours de vélo acrobatique.

Un texte d'Émélie Rivard-Boudreau

Déjà, des jeunes de différents quartiers de Val-d'Or et des membres de la communauté fréquentent le site et mettent la main à la pâte pour l'aménager. Océane Martel, 11 ans, a mis la main à la pâte et elle a bien hâte de le fréquenter avec ses amies. « Je viens déjà, puis quand ça va être fini ça va être encore plus le fun. Parce que, pas qu'on n'a quasiment rien à Val-Senneville, mais il faut ben qu'il y ait une attraction, puis un parc, pour que le monde s'amuse », considère-t-elle. 

Jessy Millette, 10 ans, donne aussi un coup de main. « Depuis que c'est commencé, j'ai voulu m'impliquer. Puis là, c'est rendu que j'aide les grands pour faire le skateparc  », témoigne-t-il. 

Ce sont des jeunes comme Océane et Jessy qui se sont présentés au conseil de quartier pour réclamer un parc de planche à roulettes, raconte le vice-président du comité des loisirs de Val-Senneville, Stéphane Dénommé. « Les enfants voulaient avoir quelques tas de sable pour faire des sauts à vélo. Ils m'ont demandé de faire un petit plan à l'échelle. Je suis allé avec les enfants, on a fait faire un plan d'architecte, on a apporté ça à la Ville, puis ils ont aimé le plan. Donc on a décidé de réaliser le plan avec la Ville ».

Le Programme de soutien aux projets en milieu rural de la MRC de la Vallée-de-l'Or a d'ailleurs attribué 36 000 $ au projet.

Une corvée rassembleuse

Plusieurs commanditaires prêtent aussi des équipements. Parmi eux, Guylain Mayer, propriétaire de la charpenterie La vieille campagne, trouvait important de donner du temps. « Vu que je viens de Val-Senneville [...] J'aime ben ça la corvée. Quand on monte la structure, il y a plein de monde, ça unit du monde. »

Le parc devrait être terminé pour le 10 septembre.

Plus d'articles

Commentaires