Retour

Un premier service de garde pour les enfants handicapés de la région

Un nouveau service de garde dédié uniquement aux enfants vivant avec un handicap voit le jour à Rouyn-Noranda. Il s'agit d'une première dans la région.

Un texte de Jean-Marc BelzileSelon la Société de l'autisme de l'Abitibi-Témiscamingue, qui a initié le projet, il s'agissait d'un besoin criant.C’est le cas de Maxime Leblanc, dont le fils, Noé, fréquente désormais le tout nouveau service de garde.

Noé, qui vient tout juste d’avoir 12 ans, est atteint du spectre de l'autisme et termine l'école à 14h30.

Son père, qui est aussi président du conseil d'administration de la Société de l'autisme de l'Abitibi-Témiscamingue, se retrouvait sans alternative puisque selon la loi sur l'instruction publique, les commissions scolaires n'ont plus à offrir un service de garde à partir de cet âge.« Imaginez-vous que du jour au lendemain tous les services que vous prenez pour acquis ne sont plus là parce que votre enfant a 12 ans, le stress financier et le stress sur la famille sont énormes », explique-t-il.Selon le directeur général de la Société de l'autisme de l'Abitibi-Témiscamingue, Tommy Bédard, plusieurs parents se retrouvaient dans cette situation.

Besoin de financementLe service coûte 25 $ par jour aux parents. Malgré tout, ce dernier est déficitaire.Tommy Bédard souhaite obtenir une aide gouvernementale pour les prochaines années.« On ne peut pas se dire "on ne va pas l'offrir". Le gouvernement dit qu'ils n'ont pas les budgets, on ne les a pas plus, mais on travaille pour l'offrir quand même puisque c'est inconcevable de ne pas offrir un service comme celui-ci », soutient M. Bédard.Les parents qui souhaitent inscrire leur enfant peuvent appeler directement la Société de l'autisme de l'Abitibi-Témiscamingue.

Le service de garde peut accueillir jusqu'à 10 personnes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine