Retour

Un site de recueillement érigé en la mémoire de Michel Pageau

Un peu plus d'un an après le décès de Michel Pageau, un lieu de recueillement a été érigé sur le site du Refuge Pageau à Amos. L'inauguration a eu lieu vendredi en compagnie d'amis, membres de la famille et dignitaires.

Un texte de Thomas Deshaies

Le lieu de recueillement, qui sera accessible au public n’aurait pu être mieux situé, soit parmi les pensionnaires du Refuge.C’est d’autant plus significatif que les cendres de feu Michel Pageau ont été dispersées au refuge, conformément à sa volonté.

À quelques centaines de mètre de l’accueil, un pont mène au lieu commémoratif où on y trouve une petite cabane en bois ronds, à l’image de celles construites pour les ours.

Poursuivre la missionLa générosité de Michel Pageau a été maintes fois soulignée lors de la cérémonie. Une générosité qui est également partagé par la famille et l’équipe du refuge. « C’est par cette générosité qu’on réussit à sauver des animaux. C’est aussi la générosité des gens qui nous permettent de continuer à remettre les animaux en liberté », affirme M. Offroy.Le maire d’Amos, Sébastien D’Astous, a réaffirmé l’appui de la municipalité envers l’organisme et rappelé que Michel Pageau « avait mis Amos sur la carte ». Le député d’Abitibi-Est, Guy Bourgeois, ainsi que le président de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Émilien Larochelle, étaient aussi présent.Une journée de commémoration pour les citoyensLa responsable aux communications du Refuge, Marie-Frédérique Frigon, explique que les citoyens pourront ainsi faire leur deuil du personnage public. « À la base, la cérémonie a été faite de manière privée, avec la famille seulement, explique Mme Frigon. Puis, on a quand même entendu les commentaires. Il y a des gens qui étaient déçus de ne pas pouvoir venir honorer le défunt finalement. Donc, c’est vraiment pour que la population puisse faire leur deuil en même temps puis puisse venir se recueillir ici au Refuge », explique Mme Frigon.Une journée de recueillement se tiendra le samedi 18 novembre prochain et le site sera accessible sans frais, de 10h à 16h.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine