Une Rouynorandienne et mère d'un enfant portant la trisomie 21, Léonie Plourde, lance un appel à la mobilisation de la communauté.

Avec les informations de Thomas Deshaies

Elle tiendra une activité de sensibilisation le 18 mars dans les locaux de l'entreprise Éclairage etc., à Rouyn-Noranda.

Les participants sont invités à se faire tatouer le symbole de la trisomie 21 en échange d'un don.

Les fonds récoltés serviront à financer un nouveau Fonds régional de la Trisomie 21, administré par l'organisme la Ressource pour personnes handicapées de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec.

Léonie Plourde est emballée par la création du nouveau fonds.

« En Abitibi-Témiscamingue, il n'y a pas énormément de ressources pour les parents. Dans les grands centres, comme à Montréal, il y a souvent des regroupements, des activités qui se font, ils peuvent se parler beaucoup plus facilement. Ici, il n'y a pas grand-chose spécifiquement pour la trisomie 21. Oui, mon fils est accompagné de diverses façons dans son développement, mais au niveau de l'intégration sociale, c'est un peu différent », fait valoir Léonie Plourde.

Sensibilisation

Le Fonds permettra d'offrir divers services aux familles afin de favoriser l'intégration sociale.

Le directeur général de la Ressource pour personnes handicapées de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, Rémy Mailloux, estime que la sensibilisation est essentielle.

L'événement se tiendra simultanément dans trois autres villes, soit Montréal, Gatineau et Québec.

Pour vous inscrire, vous pouvez vous rendre sur la Page Facebook de l'événement.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine