Retour

Un Valdorien s'inquiète de sa famille en Syrie

Un homme de Val-d'Or, originaire de Syrie, s'inquiète du sort de famille qui habite toujours le pays. Il craint que leur sécurité soit compromise. Depuis maintenant 4 ans, le docteur Ismaïl Kaloul cherche des solutions pour faire immigrer sa famille au Canada.

Avec les informations de Sandra Ataman

Ismaïl Kaloul est anesthésiste à l'hôpital de Val-d'Or depuis 15 ans. Sa mère de 83 ans, ses frères et ses soeurs sont en Syrie et cette situation le préoccupe énormément. Il tente de trouver des solutions depuis près de quatre ans pour les faire venir au Canada.

« La vie est très chère et il n'y a pas de médicaments, décrit-il. La majorité des médecins sont partis , les écoles sont, à majorité, détruites, l'université, pas tout le temps sécuritaire, et on ne sait pas quand il va tomber des bombes sur la tête ».

Il craint pour leur sécurité, car issu d'une minorité religieuse, qui n'est pas reconnue par l'État islamique. « Tout le monde a peur pour les femmes et les enfants [que l'État islamique] rentre et massacre tout le monde et kidnappe les femmes. Tout le monde veut quitter la Syrie pour assurer la sécurité des enfants, l'éducation », témoigne Ismaïl Kaloul. 

Comme ils n'ont pas quitté leur pays, ils ne sont pas considérés comme des réfugiés, ce qui complique les démarches du docteur Kaloul. « Si au moins on peut faire les démarches auprès du ministère de l'Immigration, clame-t-il. Les conditions qu'ils mettent actuellement c'est impossible. Toutes les propositions sont les bienvenues. »

Il a fait part de sa situation au bureau du député fédéral, Roméo Saganash. Il compte aussi rencontrer le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, afin de trouver des solutions. Un groupe de citoyens pourrait par exemple parrainer sa famille.

Plus d'articles

Commentaires