Retour

Une coalition appelle à l'action des gouvernements pour éviter les déversements miniers

Alors que les ministres de l'Énergie et des Mines du Canada sont réunis à Halifax, une coalition de plus de 50 organismes environnementaux, autochtones et de la société civile demande aux gouvernements provinciaux et territoriaux d'agir afin d'éviter des déversements miniers majeurs au pays.

Selon cette coalition, le Canada doit mettre en oeuvre toutes les recommandations du rapport d'experts sur le déversement de la mine Mount Polley en Colombie-Britannique survenu l'été dernier.

Des risques présents

Selon Ugo Lapointe de l'organisme MiningWatch Canada, le Canada compte des centaines de sites de résidus miniers qui posent des risques de déversement à court et à long terme. Il ajoute que l'industrie doit adopter une gestion des résidus densifiés.

« La commission d'enquête demande à l'industrie et aux législateurs de revoir les normes et les pratiques de gestion des résidus miniers notamment les normes de construction des barrages, explique-t-il. Également de réduire les quantités d'eau et même d'éliminer les couvertures d'eau sur les résidus miniers qui sont très risquées et qui créent beaucoup de dommages lors d'un déversement. »

Selon Ugo Lapointe, certaines mines adoptent de bonnes pratiques de gestion des résidus miniers. Il cite entre autres  les exemples de la mine Raglan dans le Nord-du-Québec et de la mine Canadian Malartic à Malartic.

Le ministère en action

Selon le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec, Pierre Arcand, qui assiste à la conférence pancanadienne à Halifax, cette préoccupation est bel et bien présente chez les gouvernements­.

« Il y a déjà des actions qui sont prises, il y a déjà des codes qui existent, on a déjà une loi sur les mines qui existe au Québec et qui est certainement une des lois les plus progressistes qui existent dans le monde, plaide-t-il. On a déjà des règlements qu'on va faire adopter dans les prochaines semaines. Également, je tiens à vous rappeler encore une fois que tout le secteur des mines est une responsabilité provinciale. Donc, c'est à nous de juger de ce côté-là et je pense qu'il y a une réglementation très bientôt qui s'en vient. Alors là-dessus on est en action. »

Plusieurs enjeux sont à l'ordre du jour de la rencontre pancanadienne des ministres de l'Énergie et des Mines des provinces, notamment les changements climatiques, l'efficacité énergétique, les nouvelles technologies dans le domaine minier et l'amélioration de l'acceptabilité sociale.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine