Retour

Une compétition de LEGO pour encourager la persévérance scolaire

Une soixantaine d'élèves des écoles primaires et secondaires de l'Abitibi-Témiscamingue participaient aujourd'hui au tournoi de qualification de la ligue LEGO FIRST organisé à Amos. L'événement s'inscrit dans une volonté d'encourager la persévérance scolaire chez les élèves.

Chaque équipe présente devait construire et programmer un robot fait entièrement en LEGO. Après plusieurs semaines de travail à construire et programmer un robot, les jeunes s'affrontent au sein de différentes missions.Raphaël Poirier, arbitre en chef de la ligue First Lego, explique que ces missions ont différents objectifs. « Il faut qu'ils ramassent, par exemple, du fumier et aller le porter dans un endroit spécifique. Il peut y a un requin à aller y déposer, et ils doivent faire attention pour ne pas détruire l'aquarium. Ils doivent aussi y déposer une abeille sur une ruche qui va extraire du miel », relate-t-il.Une compétition sérieuse« On a vraiment mis tous nos efforts, on a donné notre 110% pour le faire. On a eu des moments difficiles, on a eu des problèmes aussi, parce que on avait des ajustements à faire de dernière minute, ça été un peu difficile à faire oui mais on s'en est bien sorti et on est fiers », a expliqué cette jeune élève.La directrice des opérations de l'organisme Fusion Jeunesse, Sara Lemire, est convaincue que cet événement a permis à plusieurs élèves de gagner une importante confiance en soi.

Ils se rendent compte, au fil des semaines, qu'ils sont capables d'accomplir ça et à la fin ils font bouger des robots, ce n'est pas rien quand tu as entre 10 et 12 ans.

Sara Lemire

« C'est vraiment amusant, on est très fiers de nous. Ça a été difficile, ça a pris beaucoup de temps, beaucoup de cours de mathématiques, beaucoup de midis. On a appris comment programmer un robot, et encore plus comment travailler en équipe », ajoute un participant.L'équipe gagnante se rendra à la finale provinciale prévue en avril, à Montréal.

Plus d'articles