Retour

Une jeune femme de Gaspé victime de la drogue du viol

Une jeune femme de Gaspé a été victime des effets du GHB, aussi appelé drogue du viol. Un tiers aurait vraisemblablement versé la drogue dans son verre. La jeune femme a été transportée à l'hôpital grâce à l'intervention de ses amis et d'un propriétaire de bar.

Les évènements sont survenus jeudi le 1er octobre au bar la Voute, situé au centre-ville de Gaspé. Au cours de la soirée, le propriétaire des lieux, Simon Synnot, s'est rendu compte que la jeune femme n'était pas dans son état normal. « Elle était presque inconsciente. Elle vomissait. Elle avait les symptômes de quelqu'un qui n'avait pas juste consommé de l'alcool. Son ami m'a dit qu'elle avait probablement consommé du GHB. »

La jeune femme en question était presque inconsciente selon le propriétaire du bar, qui a aussitôt contacté les ambulanciers et les policiers. La jeune femme a été transportée à l'Hôpital de Gaspé. Le lendemain, les policiers ont confirmé au propriétaire de La Voute que sa cliente avait bel et bien été intoxiquée au GHB.

La police refuse de dire s'il y a un ou des suspects dans cette affaire. La Sûreté du Québec refuse également de confirmer si une enquête est cours. 

D'après un reportage de Bruno Lelièvre

Plus d'articles

Commentaires