Retour

Une Journée nationale du golf marquée par l'optimisme

Plusieurs clubs de golf de l'Abitibi-Témiscamingue s'attendent à une augmentation du nombre de membres cette saison. En ce 29 mai, ils célébraient la toute première Journée nationale du golf.

Un texte de Jocelyn Corbeil

Les clubs de golf comptent entre autres sur la relève pour redorer le blason de cette discipline, qui a traversé des années sombres ces derniers temps.

La saison de golf s'est amorcée avec un peu de retard en Abitibi-Témiscamingue, en raison des caprices de Dame nature.

« C'est bien lancé, ça fait déjà deux semaines que le terrain est ouvert, trois semaines que mon champ de pratique est ouvert, on voit déjà un engouement, les gens sont contents », indique Rick Bastien, président du club de golf Noranda.

Aux quatre coins de la région, à Amos, La Sarre, Ville-Marie, Val-d'Or et Rouyn-Noranda, les dirigeants des clubs de golf s'attendent à une très bonne saison et prévoient l'arrivée de nouveaux joueurs.

« Ça va quand même assez bien, on a de la bonne relève, les juniors augmentent depuis trois ans. On avait eu une baisse de ce côté-là, et les jeunes adultes de 25-35 ans augmentent, donc pour la relève ça va bien, c'est ce qui nous sauve finalement », ajoute Yvan Héroux, directeur général du club de golf Dallaire.

Avec cette journée nationale, les associations nationales de golf du Canada souhaitent sensibiliser le public et les décideurs aux impacts positifs de l'industrie du golf.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine