Retour

Une microrafale a balayé l'Abitibi-Témiscamingue

Une microrafale a balayé l'Abitibi-Témiscamingue vendredi, causant des dégâts dans plusieurs endroits. En matinée, près de 14 500 abonnés d'Hydro Québec ont été privés d'électricité. La situation a mobilisé Hydro-Québec, Transport Québec et des employés municipaux un peu partout dans la région.

Des lignes électriques et des poteaux ont également été arrachés et Hydro-Québec est intervenue à plusieurs endroits pour rétablir le courant. Transports Québec a également fait une quarantaine d'interventions en Abitibi-Témiscamingue et fermé la route 391 en matinée. « La très grande majorité des interventions, c'est des arbres qui sont tombés, soit sur l'accotement soit sur la chaussée, et qui ont nécessité des interventions à la scie mécanique pour dégager la route. Il y a eu aussi des panneaux de signalisation qui sont tombés », énumère Luc Adam, responsable des communications pour Transport Québec. 

Une microrafale

Marie-Eve Giguère, d'Environnement Canada, confirme qu'une microrafale est à l'origine de cette situation. « C'est quand même des bons vents, 80 à 85 km à l'heure, ça peut casser des branches, ça peut emporter des objets, étant donnés les dommages qui sont rapportés, puis la situation météorologique, il y avait des orages, des bonnes averses, c'est fort probablement une microrafale oui ».

Environnement Canada prévoit une baisse des températures pour les prochains jours.

Plus d'articles

Commentaires