La communauté autochtone de Winneway au Témiscamingue aura bientôt une nouvelle école. Le projet de construction de l'établissement qui a débuté en octobre dernier finira en octobre prochain. L'école sera fonctionnelle dès janvier au grand bonheur des élèves, des parents et des enseignants.

Avec les informations de Boualem Hadjouti

Les travaux de construction de la nouvelle école vont bon train. D'ici le mois d'octobre, tout devra être finalisé, au grand bonheur du chef de la communauté Derek Mathias. « Ça a pris quasiment trois chefs pour avancer ce projet, je suis bien content on est quasiment à la fin de la construction », lance-t-il.

La nouvelle structure est dotée d'un laboratoire, d'un gymnase, d'une cafeteria, d'une bibliothèque, d'une salle informatique et de terrains de jeux. Elle va accueillir les 121 élèves de la communauté, de la maternelle au secondaire 5, explique Leonard Polson, directeur à l'école Amos-Ososwan de Winneway. « Pour moi, avoir tout le monde en dessous du même toit, ça va améliorer notre système d'éducation », estime-t-il.

L'enseignante de maternelle Mélanie Pichette doit actuellement se déplacer à Laforce pour travailler. « Présentement, on enseigne à Laforce, mais là on va être dans la communauté, ce qui facilite beaucoup de choses, comme le transport pour les élèves... le matériel il faut venir le chercher ici puis retourner à Laforce, là on va tout avoir dans la même école », dit-elle.

Des enseignants et des parents d'élèves ont eu accès au site. Cassandra Pichette s'est dite rassurée puisque ses trois enfants seront désormais près d'elle. Samuel Mathias-Polson, un élève qui fréquentera l'école, croit que cela va améliorer ses résultats scolaires.

Selon le chef Derek Mathias, les 10 millions de dollars investis dans le projet proviennent du gouvernement fédéral.

Le gouvernement fédéral est responsable du financement de la nouvelle école à Winneway. Le budget global est estimé à 9,9 millions de dollars. Par courriel, le bureau des Affaires autochtones et du Nord Canada a indiqué que « le budget de 2016 investira 969,4 millions de dollars sur 5 ans dans les infrastructures scolaires des Premières Nations en vue de construire, de rénover et d'entretenir les écoles. Ces investissements créeront des milieux d'enseignement de grande qualité qui sont sûrs et sains et qui favoriseront une meilleure réussite scolaire pour les membres des Premières Nations vivant dans les réserves. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine