Retour

Une nouvelle vie en Abitibi-Témiscamingue pour une famille de réfugiés syriens

Après des démarches qui ont duré plus de deux ans, la famille Atallah est arrivée en Abitibi-Témiscamingue samedi matin pour commencer une nouvelle vie. La famille de réfugiés va s'installer dans une maison à Amos qui est déjà toute meublée. Ce sont cinq familles abitibiennes qui ont décidé de parrainer les nouveaux arrivants.

Un texte de Marc-Olivier Thibault

Il y avait beaucoup d'émotion à l'arrivée des nouveaux Abitibiens à l'aéroport de Val-d'Or.

Bashar Atallah, sa conjointe Taline et les deux enfants, Issa et Carla ont rencontré les Abitibiens qui ont rendu possible leur immigration au Canada.

Un des membres du comité de parrainage, Pierre Barrette, est assuré que la famille saura bien s'intégrer en Abitibi-Témiscamingue.

« Il y a beaucoup de reconnaissance dans leurs yeux, dans leur expression. Et là il faut se donner le temps, il ne faut pas se précipiter, dit-il. Il faut juste les aider à créer des opportunités pour qu'ils puissent s'épanouir dans notre milieu. »

M. Atallah est agronome et sa conjointe est architecte.

Il avoue vivre un peu de stress devant cette nouvelle vie qui l'attend.

La communauté abitibienne a été généreuse envers la famille.

Les billets d'avion Montréal-Val-d'Or ont été offerts gratuitement par Air Creebec et leur nouvelle maison a été meublée grâce à des dons, explique la bénévole au comité d'accueil Jacinthe Poisson.

« La communauté juridique de l'Abitibi-Témiscamingue s'est mobilisée de façon surprenante pour soutenir le côté approvisionnement en nourriture, alors pour la prochaine année leurs besoins sont pratiquement couverts », dit-elle.

Une fois installée dans sa maison, la famille Atallah pourra commencer des cours de français.

Plus d'articles