Retour

Une première femme célèbre un mariage en Abitibi-Témiscamingue

Une soeur du Témiscamingue va célébrer un mariage, une première en Abitibi-Témiscamingue pour l'Église catholique. Soeur Pierrette Thiffault, de Moffet, va agir à titre de célébrante pour un mariage cette fin de semaine.

Un texte de Tanya Neveu

Pierrette Thiffault s'est engagée auprès des soeurs catholiques de la Providence il y a 55 ans...mais jamais elle n'aurait pensé un jour célébrer un mariage.

« Je ne peux pas marier. Je ne suis pas ordonnée et ce n’est pas dans ma fonction », soutient d’emblée Sœur Thiffault.

Pourtant, elle a reçu le 23 mai dernier une lettre qui confirme qu'elle peut présider un mariage.

C'est la Congrégation du Culte divin et de la Discipline des sacrements de Rome qui lui en donne l'autorisation.

Dans des situations exceptionnelles, comme le manque de prêtre, une personne laïque ou une religieuse peut être désignée comme témoin qualifié pour célébrer un mariage.« Dans l'Église catholique, c'est une présidence qui est confiée soit à un prêtre, soit un évêque ou un diacre. Seulement, il peut y avoir des exceptions, s'en est une à ce moment-là », explique le vicaire général au diocèse de Rouyn-Noranda, Gilles Chauvain.« Une fierté pour les femmes »Soeur Pierrette Thiffault ressent une grande fierté pour les femmes.« C'est un grand service rendu à l'Église, mais rendu à moi aussi. C'est une ouverture pour les femmes dans notre milieu, mais dans le diocèse aussi », raconte Soeur Thiffault.

Le mariage sera célébré ce samedi à Lorrainville, au Témiscamingue.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine