Retour

Une programmation sanglante pour le 13e DocuMenteur

La 13e édition du festival du DocuMenteur promet d'être sanglante. C'est sous le thème de l'horreur que se déroulera l'événement cette année. Comme lors des éditions précédentes, 5 équipes s'affronteront dans la compétition de création vidéo de faux documentaires. Différents événements, dont des ateliers de formation ainsi que des 5 à 7 seront présentés. 

Un article de Félix B. DesfossésTwitterCourriel

Le 1er avril, une soirée horrible!

« C'est notre 13e édition, on est dans le vendredi 13, on est dans l'horreur, ça faisait quelques années qu'on voulait visiter cet univers-là du monde de l'horreur, du gore, etc. On attendait impatiemment le 13e, et on est là! », explique Jérémie Monderie-Larouche, président du Festival du DocuMenteur.

Dans cette optique, un film d'horreur mystère sera présenté à minuit le 1er avril. Cependant, M. Monderie-Larouche peut avancer qu'il s'agira « d'un film de zombie. On ne vous dit pas exactement c'est quoi le sujet, mais c'est du rire assuré, et on a un petit concept à travers ça, c'est à ne pas manquer ! » La diffusion se déroulera au Petit Théâtre du Vieux Noranda qui sera également hôte de toutes les diffusions vidéo de la présente édition.

La présentation du film sera précédée par le Cabaret de création des étudiants de l'UQAT ainsi que d'un « Super amène ta cassette » au cours duquel les créateurs locaux sont invités à montrer leurs créations.

Calibre élevé au concours de création

Le 2 avril, les créations des 5 équipes participant au concours de création seront au public dans le cadre de la grande soirée de clôture, point culminant du festival. « Le calibre est vraiment vraiment élevé. On est très content, on a beaucoup de candidatures. Ça a été déchirant a sélectionner », affirme le président.

« Cette année, nos équipes vont être là un petit plus tôt, donc [les participants] vont être présents le jeudi, le vendredi et le samedi soir dans nos activités, continue Jérémie Monderie-Larouche. Ça, c'est une belle nouvelle pour festivaliers qui vont pouvoir côtoyer nos créateurs un peu plus longtemps et pour eux qui vont pouvoir profiter de notre festival. »

Des 5 à 7 aux accents printaniers

Plusieurs 5 à 7 seront tenus dans différents établissements du centre-ville de Rouyn-Noranda les 30, 31 mars et 1er avril. « C'est le début du printemps, on veut que ce soit vivant, on veut amener nos créateurs à visiter Rouyn-Noranda alors on va faire plusieurs 5 à 7 au centre-ville, on espère que la température va être un peu clémente », souhaite M. Monderie-Larouche.

D'ailleurs, le vendredi 1er, ICI Abitibi-Témiscamingue et le DocuMenteur présenteront en collaboration un 5 à 7 sous le thème de l'avenir de la création numérique en Abitibi-Témiscamingue. Plus de détails seront dévoilés sur ce projet au cours des prochaines semaines.

Plusieurs autres activités sont au programme, dont le retour du volet international ainsi que des ateliers de formation avec des professionnels du milieu cinématographique.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine