Retour

Une quinzaine de personnes à la rue après l'incendie à Normétal

L'incendie de dimanche à Normétal a jeté une quinzaine de personnes à la rue.

Un texte de Marie-Hélène Paquin

Déclaré vers 14 h, le brasier a débuté dans un immeuble à logements de quatre appartements.

Avec les forts vents qui soufflaient sur la région, l'incendie s'est rapidement propagé aux bâtiments avoisinants.

« Quand on est arrivé, il y avait déjà un embrasement général dans le bâtiment de quatre appartements. On a commencé à éteindre et avec le vent qu'il faisait, on a vu que d'autres bâtiments étaient en danger. On a appelé l'entraide de Dupuy, La Sarre », raconte la cheffe du service incendie de Normétal, Doris Nolet.

Le déploiement de pompiers s'est étendu sur plusieurs rues. « On a placé nos équipes en fonction d'éteindre sur trois rues. Avec le vent, on a cinq bâtiments qui sont des pertes totales », ajoute Mme Nolet.

Au total, 15 bâtiments ont été touchés à différents degrés; fenêtres brisées, revêtement extérieur fondu, eau et fumée les rendant inhabitables.

Une communauté ébranlée

En tout, une quinzaine de personnes ont été prises en charge par la Croix Rouge.

La communauté de quelque 850 âmes est ébranlée par l'événement.

« C'est sûr que les gens sont bouleversés, parce que ça a attaqué plusieurs familles. Il y a eu beaucoup de stress avec le vent qui faisait de la fumée. Il y a beaucoup de personnes qui ont été évacuées. Il y a quelques heures où on aurait aimé mieux être ailleurs », témoigne la cheffe des pompiers.

Grâce au travail d'environ 45 pompiers, l'incendie a été contrôlé vers 19 h, mais les pompiers de Normétal n'ont quitté les lieux que vers 2 h 30 le lendemain matin.

Plus d'articles