Jessica Gélinas, une réalisatrice originaire de Rouyn-Noranda, est au Festival de Cannes pour présenter son court métrage Écart au Short Film Corner, l'événement réservé aux courts métrages, en marge de ce prestigieux festival. 

Un texte d'Émélie Rivard-Boudreau

Près de 105 pays ont soumis des courts métrages pour l'événement, qui n'est pas en compétition officielle. La réalisatrice, diplômée de l'INIS (Institut national de l'image et du son), fait la promotion de son film auprès des programmeurs de festivals et diffuseurs sur place. « Il y a beaucoup de gens, l'ambiance est vraiment sympathique, et on a la chance de rencontrer plusieurs personnes de l'industrie canadienne, qu'on n'a pas toujours le temps de rencontrer quand on est à Montréal », témoigne-t-elle. 

Écart est un drame qui raconte l'histoire de Sandrine, une jeune qui retourne à son chalet et qui découvre un homme blessé. Elle peine à le transporter et, malgré sa bonne volonté, elle flanche, ce qui sera sa pire erreur.

Le film a été réalisé grâce à une campagne de sociofinancement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine