Retour

Une serre de légumes pour financer les activités de fin d'année d'élèves de Latulipe!

Les élèves de 4e année de l'École Marie-Immaculée de Latulipe ont procédé à l'ouverture officielle de leur serre mardi avant-midi. Avec sept résidents du village, dont le doyen, ils travaillent depuis le mois d'avril sur le projet "Les pouces verts", la seule serre de légumes encore ouverte dans l'est du Témiscamingue.

Un reportage de Tanya Neveu

« Voici le travail que nous avons fait : nous avons semé des graines, nous les avons arrosées. Nous avons repiqué les bébés plans, nous les avons arrosés », ont expliqué tour à tour deux élèves de la classe de France Morin à l'occasion du discours « officiel » de l'ouverture de la serre.

Les 11 élèves de cette classe concrétisent un projet horticole d'envergure, qui depuis deux mois, germe en classe comme au grand air : plus de 500 pousses de tomates, de concombres et quelques fleurs.

« On est partis d'une petite graine à une grande, grande graine pis c'était vraiment le fun, assure Annabelle Gravel, qui a suivi l'évolution des plants avec attention. C'est pas juste l'argent qui est essentiel, c'est le fait qu'on s'est amusés avec notre prof et nos amis. »

Un projet intergénérationnel sur la vie

Il s'agit d'un projet intergénérationnel puisque Cécile et Lucien Gilbert, respectivement âgés de 84 et 88 ans, ont partagé leur expertise avec les jeunes. « On a dit : ''on va participer pour les aider''. Parce que ce n'était pas loin et [parce que] c'était quelque chose que je pouvais faire assise, parce que je [ne] suis pas capable debout », indique Mme Gilbert.

« On leur a montré qu'un plan, c'est un être vivant, renchérit son mari. Il faut en avoir soin tout au long de son processus. Ils ont compris ça! »

Financement d'une activité de fin d'année

Afin de vendre leurs plants à la population, les élèves ont usé d'imagination. « On a fait du porte-à-porte dans tous les villages : Fugèreville, Latulipe, Moffet, Laforce, énumère Molly Gallant. Là, on a amassé beaucoup d'argent et on s'est beaucoup amusés. »

Les sommes amassées lors de la vente des plants permettront aux élèves de réaliser leur activité de fin d'année scolaire.

Plus d'articles

Commentaires