Deux étudiants de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) lancent l'Université populaire de Rouyn-Noranda. L'Upop est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de transmettre et diffuser le savoir et les connaissances gratuitement à tout le monde.

Ils comptent organiser des rencontres débats conviviales, dans des lieux publics, des bars ou des cafés, sur tous les sujets d'actualité.

Milan Charles, un des promoteurs du projet, affirme que Rouyn-Noranda est un lieu propice pour ce genre d’idée et d’initiative.

« Il faut savoir que la ville est vraiment dynamique, il y a beaucoup de projets étudiants, surtout en création numérique, on a un baccalauréat qui fait beaucoup de projets, on a des maitrises, des professeurs, on trouve que c'est un environnement qui est vraiment très intéressant pour ça et justement au sein de l'université et du Cégep, ou les citoyens et la ville, tout le monde est intéressé par justement tous ces projets qui peuvent la dynamiser, structurer la ville et la vie citoyenne, dit-il. Nous, on a beaucoup d'espoir, on a beaucoup de personnes qui sont intéressées par les événements. »

Une première rencontre le 9 avril

La première rencontre aura lieu le 9 avril au café-bar L'Abstracto avec comme thème, « Les stéréotypes de genre ».

Mais selon l'organisatrice Mathild Fillion, tous les sujets seront débattus à l'Upop de Rouyn-Noranda, notamment ceux qui touchent la région.

« On essaie de trouver des sujets qui sont adaptés au milieu où on est ici, on a des sujets sur la mine, la session d'automne, on prévoit des cours sur l'environnement, le développement durable, les énergies renouvelables, la culture autochtone », dit-elle.

Selon Mathild Fillion, l'Upop de Rouyn-Noranda est une structure qui n'est pas rattachée à l'UQAT.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine