Retour

Une vingtaine de nouvelles ressources intermédiaires à Amos

Une vingtaine de ressources intermédiaires doivent être ajoutées à l'offre de services pour les personnes âgées en perte d'autonomie à Amos.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Le Carrefour santé Les Sources, un projet de 18 millions de dollars qui émane du secteur privé, regroupera les Pavillons Amos et Harricana.

Selon le président-directeur général de la polyclinique Les Sources, Réjean Carignan, le projet vise à combler les besoins grandissants des personnes âgées en perte d'autonomie.

Il ajoute que le projet répondra aussi aux nouvelles exigences du ministère de la Santé.

« Juste la population d'Amos, en 2025, on va être au-delà de 6500 personnes âgées, donc c'est un besoin qui était criant, un besoin grandissant, il fallait faire de quoi. Je pense que nos personnes âgées ont besoin de dignité, ont besoin d'un endroit sécuritaire, et il ne faut pas se cacher que la nouvelle loi des gicleurs qui s'en venait posait problème, autant pour Pavillon Harricana que pour Pavillon Amos. Le fait de regrouper ces deux entités-là sous un même toit vient sécuriser ce qui existait déjà », précise Réjean Carignan.

Clinique soleil

Le projet, situé près de l'hôpital, hébergera aussi la clinique Soleil, soit le Groupe de médecine familiale universitaire (GMF-U) d'Amos.

Pour le médecin coordonnateur du GMF-U Les Eskers d'Amos, Dr Jean-Yves Boutet, l'école à proximité et les espaces extérieurs permettront de créer un milieu de vie stimulant pour les bénéficiaires.

« Il y a une sécurité dans la proximité des soins; il y a même une passerelle s'il faut qu'ils aillent à l'hôpital, sans sortir dehors. Puis, aussi, il y a de la vie. Pour les personnes en perte d'autonomie, tu restes un être vivant, tu as des besoins, besoin de voir que ça bouge autour de toi », fait valoir Dr Boutet.

Le Dr Boutet ajoute que le projet devrait contribuer à convaincre les médecins de famille de pratiquer à Amos.

Le projet, que l'on espère avoir complété au printemps 2019, portera à 96 le nombre de ressources intermédiaires disponibles à Amos.

Ses promoteurs estiment qu'une vingtaine d'emplois seront ainsi créés.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards