Retour

Utiliser la réalité virtuelle pour soulager la douleur des enfants

L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) s'est associée au développeur de jeux vidéo Oniric Interactive pour développer un jeu vidéo thérapeutique, qui sera implanté sous peu dans un projet de recherche avec les grands brûlés du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Sainte-Justine, pour enfants. L'Université du Québec en Outaouais (UQO) fait également partie du projet. 

Depuis environ un an, les étudiants du baccalauréat en Création et nouveaux médias de l'UQAT travaillent sur le projet Dreamland, qui permettra le soulagement de la douleur par la distraction.

« Le fait d'être déconnecté d'une réalité que les enfants ne veulent pas vraiment vivre leur permet de s'évader vers un monde différent et cette évasion-là permet de soulager les douleurs et moins ressentir ce qui se passe autour d'eux », explique le Dr Jean-Simon Fortin, d'Oniric Interactive. 

Selon le Dr Fortin, les grands brûlés sont les patients qui ont le plus haut taux de douleur. « Ce qui arrive souvent, c'est que les analgésiques pharmacologiques, on arrive à un point où les effets secondaires deviennent plus [dangereux pour la santé] que l'effet voulu [...] ce qu'on essaie de faire, c'est de diminuer la douleur par un autre mécanisme que seulement la médication, qui permettrait de réduire les doses qu'on aurait besoin de donner pour arriver à un soulagement qui est adéquat ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine