Retour

Val-d'Or : des inconnus discutent d'enjeux de société le temps d'une soupe

À Val-d'Or, les citoyens sont invités à se rencontrer et à discuter des enjeux de leur municipalité autour d'une soupe.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

L'expérience « Le Temps d'une Soupe! » s'est installée aujourd'hui au parc Albert-Dumais de Val-d'Or, et ce, jusqu'au 23 juin.

Le temps de manger une soupe qui est offerte gratuitement sur place, des inconnus seront jumelés pour discuter sur des enjeux d'actualité valdoriens.

Les relations avec les Autochtones, l'exploitation minière, la beauté de la ville et l'importance de l'argent font partie des sujets qui seront proposés.

Le cofondateur, Pierre Allard, souligne que « Le temps d'une soupe » s'est promenée partout dans le monde et que les photos prises à Val-d'Or voyageront par la suite.

On est allé au Liban, en Autriche, en France et la semaine dernière on était au Nunavut, dit-il. Là, on est rendu à une collection de 3 500 portraits parce que toute la rencontre, les gens qui discutent sur les lieux dans lequel on arrive, on leur demande de faire un portrait et écrire une petite phrase sur quoi ils ont parlé. Parfois c'est loufoque, parfois c'est sérieux.

Quarante chaises pour 20 duos sont donc installées au parc Albert-Dumais pour l'expérience.

Cette démarche sociale et artistique est chapeautée par l'organisme « Quand l'art passe à l'action », aussi connu sous le nom de « l'ATSA ».

Plus d'articles