Retour

Val-d'Or dévoile les esquisses de sa revitalisation

Les esquisses du projet de revitalisation du centre-ville ont été dévoilées mardi soir à la salle Félix-Leclerc de Val-d'Or. Dans ce projet, les intersections de la 3e Avenue, entre la 6e Rue et le boulevard Lamaque, seraient complètement réaménagées. Une scène et un espace de repos seraient aussi installés au carré Albert-Dumais, qui agira de passerelle entre la 3e et la 2e Avenue.

Un texte d'Émélie Rivard-Boudreau

Pierre Corbeil avait promis, en campagne électorale, d'embellir le centre-ville de Val-d'Or. Faire plus de place à la verdure, sécuriser et embellir les intersections de la 3e Avenue, favoriser la circulation en vélo et aménager plus d'espaces de repos font partie du projet.

Cette revitalisation coûtera près de 13 millions de dollars. Le maire précise que les travaux seront étalés sur cinq ans. « Progressivement, selon nos moyens », insiste-t-il. 

Une soixantaine de personnes ont été consultées avant la présentation des esquisses. « Il y a eu trois rencontres avec les différents acteurs de la Ville de Val-d'Or, que ce soit population, commerçants, services, pour qu'on puisse avancer là-dedans », indique Daniel Rouillard, membre du conseil d'administration de la Corporation Rues Principales et propriétaire du Tigre géant. 

L'enjeu du stationnement

Pour l'architecte et directeur adjoint de la Fondation Rues principales, Benoît Boucher, limiter la perte de stationnements a été un défi à relever dans la conception des esquisses. « Pour créer cette place agréable là, il a fallu en perdre un petit peu de stationnements. On n'ira pas dire aux gens « on a perdu du stationnement ». On va tout de suite, avant de rencontrer les gens, arriver avec des éléments de solutions. Et la 2e Avenue représente une belle solution », a-t-il expliqué. 

Le propriétaire de la bijouterie l'Oracle, Luc Parker, est préoccupé par cette question du stationnement. « Le côté nord de la 3e Avenue est moins bien desservi, par les autres stationnements [de la 2e Avenue]. Je trouve qu'on délaisse un peu ce côté-là, mais les raisons sont bonnes », a-t-il jugé. 

La priorité de cette revitalisation est la Place Albert-Dumais, qui sera adjacente à la Galerie du livre.

Les travaux devraient être réalisés d'ici un an.

Origines du projet

Plusieurs partenaires ainsi que la population travaillent de concert avec la Corporation Rue Principale dans cette démarche.

C'est l'infiltration d'eau avec laquelle plusieurs commerces sont aux prises avec de l'infiltration d'eau en raison de la piètre qualité du sol et du sous-sol dans ce secteur, explique la présidente de la corporation Rue Principale de Val-d'Or, Josette Pelletier. 

« Il y a 15 ans, Corporation Rue Principale a fait des démarches pour revitaliser le centre-ville parce qu'on savait que le terrain souterrain était presque fini et qu'il fallait absolument faire cette démarche-là pour donner une qualité de vie aux citoyens et aux commerçants », fait-elle valoir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine