Retour

Valorisation Abitibi-Témiscamingue mis en veilleuse, faute de financement

Valorisation Abitibi-Témiscamingue est présentement en veilleuse. Le financement de l'organisme chargé de mettre la région en valeur est arrivé à échéance le 31 mars. C'est ce que confirme le maire de Rouyn-Noranda et porte-parole de la Table des préfets, dont 3 des 5 membres ont signifié leur volonté de continuer de financer l'organisme.

3 MRC sur 5 offrent du financement 

Mario Provencher spécifie que les MRC de Rouyn-Noranda, de Val-d'Or et du Témiscamingue ont cumulé un financement total de 105 000 $, mais que le volume des activités de VAT devra être réduit en raison des compressions.

« Suite à la dissolution des CRÉ, les montants qui étaient alloués pour tous les projets - on ne parle pas juste de Valorisation Abitibi-Témiscamingue, on parle autant du financement de l'Observatoire et plein d'autres activités - c'est au niveau des MRC que les décisions sont prises. Dans les prochaines semaines, on met tout en branle pour que les activités repartent le plus rapidement possible. Avec les coupures et le budget que Valorisation Abitibi-Témiscamingue avaient au total, malheureusement, c'est un budget qui est amputé », dit-il.

Des ententes doivent encore être conclues avec d'autres partenaires, mais plus personne ne travaille au sein de l'organisme, qui relève désormais de la table des préfets.

En ce qui concerne les deux MRC qui n'ont pas confirmé leur financement, l'une a refusé de participer, l'autre n'a pas encore été approchée, explique Line St-Amour, présidente du comité aviseur de VAT.

Satisfaire les partenaires, les MRC et faire la promotion de la région

Mme St-Amour plaide pour le maintien des activités de l'organisme. Mais elle souligne que plus la situation actuelle perdure, plus elle se complique. « Les autres partenaires avec qui on travaille actuellement sont Emploi Québec, la Table interordre [en éducation de l'Abitibi-Témiscamingue] et le Forum Jeunesse, qui sont tous les trois des organismes régionaux. Eux, du recrutement, ils veulent qu'on en fasse pour toute la région. Alors comment est-ce qu'on va s'assurer que les MRC en aient pour leur argent et comment on va s'assurer en même temps de continuer à parler de la région, puis de trouver un équilibre dans tout ça ? C'est un très gros sujet de discussion.

Un organisme pour contrer l'exode des jeunes

La mission de Valorisation Abitibi-Témiscamingue est d'augmenter le sentiment de fierté et d'appartenance de la population envers sa région, d'augmenter le pouvoir d'attraction de la région auprès des gens qui pourraient vouloir s'y établir et d'assurer l'enracinement dans la région des gens qui font le choix d'y vivre. Essentiellement, Valorisation Abitibi-Témiscamingue a été créé par la Conférence régionale des élus pour contrer l'exode des jeunes et assurer leur rétention.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine