Retour

Ville-Marie et Duhamel-Ouest tendent la main à la MRC de Témiscamingue

Le maire de Ville-Marie, Bernard Flebus, et le maire de Duhamel-Ouest, Jean-Yves Parent, tendent la main au préfet de la MRC Témiscamingue, Arnaud Warolin. Réunis ce matin dans un point de presse à Duhamel-Ouest, les deux maires ont affirmé vouloir collaborer au projet d'étude de regroupement des municipalités chapeauté par la MRC Témiscamingue.

Avec les informations d'Angie Landry

L'ensemble des municipalités du Témiscamingue a demandé à la MRC une étude globale sur la possibilité de regrouper les services ou les municipalités du territoire. À la suite d'un vote unanime au dernier Conseil des maires, la MRC planche sur cette étude qui contribuera aux futures décisions des instances municipales.

Le maire de Ville-Marie, Bernard Flebus, avait toutefois enflammé le débat lors de la séance du conseil où la question a été abordée. Il souhaitait que les municipalités déjà en processus de regroupement de services ne soient pas entravées par les travaux de la MRC.

Après une rencontre entre Ville-Marie et Duhamel Ouest, Bernard Flebus croit qu'il est désormais bénéfique de se mettre en mode « collaboration ». Bernard Flebus affirme aussi tendre la main à Arnaud Warolin. « Vous savez, on a eu des chicanes, admet-il. Il m'a tendu la main, je lui tends la main. On veut travailler, comme avec Duhamel-Ouest, pour vraiment faire progresser, je dirais, cette discussion, qui a lieu actuellement entre DG, entre élus, et il faut amener ces discussions à la population parce que nous, on vit ici, mais on est juste des représentants de la population. »

Arnaud Warolin se dit un peu surpris vu le ton du débat au dernier Conseil. Il est toutefois heureux de pouvoir compter sur l'ensemble des membres pour porter à bien ce projet d'étude.

« Ce qu'on veut, c'est ce que les maires nous ont demandé : qu'on travaille ensemble, qu'on regarde les scénarios. Donc, quand on veut tous travailler ensemble, je pense que c'est bon pour nos citoyens, donc, je suis très content de cette ouverture, affirme le préfet de la MRC. Je suis persuadé que c'est en travaillant ensemble qu'on va régler des problématiques et trouver des solutions importantes pour les citoyens du Témiscamingue. »

Un questionnaire sera par ailleurs fourni prochainement à tous les citoyens de la MRC Témiscamingue. Ce dernier permettra de prendre le pouls des inquiétudes ou encore des demandes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine