Retour

Viser juste : une exposition de photos d'Hugo Lacroix qui retrace la 20e saison des Huskies de Rouyn-Noranda

Le vernissage de l'exposition Viser juste du photographe rouynorandien Hugo Lacroix se déroulera ce soir à Rouyn-Noranda. Viser juste met en lumière le quotidien des joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), plus particulièrement celui des joueurs de l'équipe des Huskies qui soulignait cette année sa 20e saison.

Avec les informations de Josée Hardy Paré

Originaire d'Abitibi-Ouest, Hugo Lacroix pratique le métier de photographe depuis 2008 et l'Abitibi-Témiscamingue lui offre un vaste terrain de jeu pour pratiquer son art. Sa grande polyvalence et son sens de l'aventure lui ont permis d'assurer plusieurs mandats au sein d'entreprises et d'organismes de la région. Avec l'exposition Viser juste, il a pu unir sa passion pour la photographie et le hockey.

C'est le cinéaste Martin Guérin qui lui a proposé, dans le cadre du 20e anniversaire de l'équipe des Huskies, de s'immiscer à l'arrière-scène des matchs de l'équipe de la LHJMQ et de capturer tout ce qu'il voulait bien capter. L'idée était d'avoir un accès privilégié à ce qui se passe dans les coulisses de l'équipe avant, pendant et après les matchs. Hugo les a donc suivis, de très prêt durant toute la saison, et ce, dans les meilleurs comme dans les mauvais moments.

« Au début, je me disais, que peut-être que j'allais trop loin, dit le photographe, mais jamais, en aucun cas, dans aucune situation je ne me suis fait dire : "Hugo, ce n'est pas le moment, s'il-te plaît, on va te demander de sortir". J'ai même été dans le bureau du coach entre deux périodes, dans une rencontre de joueur où ça n'allait pas bien. J'étais là à faire mes photos et jamais je n'ai senti qu'on m'a regardé de travers »

C'est plus de 1000 photos qu'Hugo Lacroix a capturées tout au long de cette saison. Il a immortalisé parmi ces clichés 25 des moments les plus forts.

Dans sa sélection, l'artiste a conservé un souci de diversité et de représentation exhaustive. « On ne voulait pas tout le temps montrer le même joueur. Si on avait vraiment pris juste nos 25 préférées, peut-être que certains joueurs seraient revenus souvent. On voulait qu'au moins chaque joueur apparaisse au moins une fois dans les photos. On voit tous les entraîneurs, même Mario Duhamel qui est là moins souvent. C'était important pour nous d'en montrer le plus possible », explique-t-il.

L'exposition a la particularité de se dérouler dans cinq lieux en même temps dans lesquels différents clichés sont exposés. Le café-bar L'Abstracto, le Trèfle Noir, le restaurant Horizon Thaï, le Gisement bistro-chocolaterie et le Pub Chez Gibb à Évain sont les commerces participants. Les photographies d'Hugo Lacroix seront exposées du 21 mars au 25 avril.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine