Des milliers de visiteurs seront en fin de semaine à New Richmond pour la 14e édition du Festival Bluegrass. Environ 50 % de ces amateurs de blues viennent de l'extérieur du Québec, notamment du Maine, de l'Acadie et même de l'Alberta.

Le camping prend d'ailleurs des allures de village au curieux mélange sonore et amical de musiciens amateurs qui se délient les doigts sur leur guitare et s'échauffent la voix au travers de 300 roulottes et véhicules récréatifs. Sur un site, une femme tricote des bas de laine au son de la musique, d'autres se prélassent.

Le directeur du festival Bluegrass, Mike Gerathy, estime que ce campement est un élément de plus pour l'événement. Le festival vend d'ailleurs des forfaits qui incluent le camping.

Les amateurs se rendent à New Richmond pour l'ambiance et l'amour de la musique.

Certains amateurs font le circuit des festivals consacrés à cette musique, un peu country, un peu traditionnelle, qui mise surtout sur les cordes, le rythme et la voix, raconte un habitué : « Ça vient de Nova Scotia, Ontario, beaucoup des Maritimes, sont très forts là-dessus. Eux autres, ils font tout le circuit. »

Une quinzaine de formations sont au programme cette année. L'an dernier, 7000 personnes ont assisté aux spectacles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une crampe musculaire vraiment intense





Rabais de la semaine