Retour

187 pêcheurs de homard des Îles-de-la-Madeleine changent d'affiliation

La majorité des pêcheurs de homards de l'archipel, soit 187 sur un total de 325, ont adhéré au nouveau Rassemblement des pêcheurs et pêcheuses des côtes des Îles.

Un texte de Jean-François Deschênes

Le conseil d'administration a été formé mercredi et les règlements ont été adoptés. Le nouveau conseil a profité de l'occasion pour discuter de différents dossiers importants.

Le journal de bord imposé par Pêches et Océans Canada a notamment fait l'objet de nombreux échanges. C'est d'ailleurs ce sujet qui a motivé les pêcheurs à quitter leur ancien regroupement, l'Association des pêcheurs professionnels des Îles. Ils estimaient que leurs représentants ne défendaient pas suffisamment leurs intérêts dans ce dossier.

Les membres du nouveau regroupement ont aussi discuté de leur souhait d'occuper une place au sein l'Office des pêcheurs. Cet organisme assure, entre autres, que le homard soit vendu à un juste prix. Les pêcheurs veulent ainsi avoir un meilleur regard sur leurs revenus.

Les étiquettes codées permettant aux consommateurs de retracer l'origine du homard acheté ont également été abordées. Ce médaillon de traçabilité irrite certains pêcheurs, qui aimeraient bien ne plus être obligés de l'utiliser.

Une troisième association sur l'archipel

Le Rassemblement des pêcheurs et pêcheuses des côtes des Îles est maintenant la troisième association de pêcheurs de homard qui existe sur l'archipel.

Il reste une cinquantaine de membres dans l'Association des pêcheurs professionnels des Îles, et une soixantaine de pêcheurs anglophones ont également leur propre organisme.

D'après les informations de Line Danis

Plus d'articles