Retour

2,7 millions de dollars pour le gymnase de Petit-Matane

Après des années d'attente, la petite école primaire Petit-Matane aura son gymnase. Québec investira 2,7 millions de dollars pour la construction, ce qui représente presque la totalité de ce projet 2,9 millions de dollars.

Un texte de Jean-François Deschênes

La Commission scolaire des Monts-et-Marées puisera dans ses poches pour combler la différence de 200 000 $.

Depuis longtemps, les cours d'éducation physique avaient lieu dans le sous-sol de l'église de Petit-Matane, juste à côté de l’école Saint-Victor.

Toutefois, depuis 2012, la centaine d'élèves doit se rendre en autobus scolaire à l'ancienne école Marie-Guyart, ce qui représente un voyage d’une quinzaine de kilomètres aller et retour. Ce voyage cause bien des inconvénients et des soucis aux parents surtout lors des tempêtes de neige.

Québec avait refusé jusqu'à aujourd'hui de financer le projet, car la distance à parcourir entre les deux établissements répondait aux normes en vigueur.

Le groupe en faveur de la construction d'un gymnase a multiplié les rencontres avec des élus, des fonctionnaires ainsi que des ministres.

Les gens ont fait des marches de solidarité et ont aussi déposé une pétition de plus de 500 noms à l’Assemblée nationale.

Pour la porte-parole du comité gymnase de Petit-Matane, Maude Comtois, il s’agit d’une victoire. « Je crois que tout le monde aujourd’hui est très fier, mais très content d’avoir réussi ce beau coup-là. »

Le commissaire de la Commission scolaire des Monts-et-Marées, Pierre-Luc Morin, rappelle que le moment le plus difficile a été lors de la démission de l’ancien ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, qui était en faveur de ce projet.

Après sa démission, tout le travail à été à recommencer. « Si on arrêtait, c’est sûr que ça ne continuait pas. Mais tant au niveau politique que Commission scolaire que les parents d’abord, les citoyens… Si un de ces éléments là, ça n’aurait pas fonctionner. »

Pour finaliser le projet, la Commission scolaire devra acheter une partie du terrain près de l’église.

Le gymnase pourra aussi servir à des fins communautaires. La construction devrait débuter cet automne.

Le ministre Jean D'Amour a aussi profité de son passage pour rappeler l’investissement de 2,6 millions de dollars pour un autre gymnase d’une petite école du Bas-Saint-Laurent, soit celle de La Croisé II de Rivière-du-Loup.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine