Retour

400 personnes appelées pour devenir jurés à Percé

Des centaines de personnes défileront aujourd'hui au palais de justice de Percé. Douze d'entre elles seront sélectionnées pour devenir membres du jury au procès de Johanne Johnson, accusée du meurtre prémédité de son ex-conjoint, James Dubé, survenu en 1998 à Chandler.

Un texte de Jean-François Deschênes

Environ 400 personnes ont été appelées. Elles avaient 30 jours pour signaler leur incapacité à devenir jury.

Les gens défileront devant le juge et les avocats et seront questionnés par les procureurs, selon l'avocat criminaliste Jean-Claude Hébert.

« C'est la question de savoir : est-ce que les gens ont vécu cette affaire-là soit par les médias, soit par le voisinage de façon très intense ou si c'est quelque chose qui est passé dans le domaine des faits divers. »

Selon la loi québécoise, les personnes seront exemptées d'office ou jugées inhabiles par exemple, si elles sont agentes de la paix, notaires, âgées de 65 ans et plus, si elles souffrent d'une infirmité ou s'il s'agit d'une personne accusée et condamnée d'une infraction criminelle.

Il faut aussi demeurer dans un rayon de 60 kilomètres à vol d'oiseau du palais de justice.

Pêcheur de Grande-Rivière

James Dubé avait été retrouvé couché sur son divan, atteint d'une balle dans la nuque, à son domicile de Grande-Rivière. Johanne Johnson était la principale suspecte dans cette affaire, mais la Sûreté du Québec n'avait pas assez de preuves pour l'arrêter à l'époque.

En 2013, la section des crimes non résolus a recueilli une nouvelle preuve qui a permis l'arrestation de Mme Johnson.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité