Retour

41 mois de prison pour un père qui a battu son bébé

L'homme de 39 ans de Rivière-du-Loup accusé entre autres de voies de fait graves sur son bébé, passera les 23 prochains mois en prison.

Le juge Martin Gagnon l'a condamné à 41 mois de détention, desquels seront retranchés les 18 mois pendant lesquels l'accusé a été en garde préventive. Le juge a rappelé que l'homme, dont on ne peut révéler l'identité, avait un comportement impulsif et que les gestes pour lesquels il a plaidé coupable ont été commis sur trois victimes et sur une longue période de temps, soit de 2003 à 2015.

L'avocate de l'accusé, Me Marie Boucher s'est dite satisfaite de la décision, qui permettra à son client de purger sa peine dans un centre de détention provincial. Elle affirme qu'ainsi les contacts de l'homme avec sa famille seront plus faciles, ce qui favorisera sa réhabilitation.

Pour sa part, l'avocate de la Couronne, Annie Landreville, affirme que la peine est beaucoup moins sévère que ce qu'elle aurait souhaité. En cour, Me Landreville avait recommandé une peine de sept ans.

D'après les informations de Patrick Bergeron.

Plus d'articles

Commentaires