Retour

À Percé : la plus difficile épreuve de vélo de montagne au pays

Le Gaspésia 100, tenu samedi à Percé, est le seul événement au Canada à proposer une course d'endurance de 160 km. Les cyclistes ont droit à un parcours unique au pays.

La souffrance occasionnée par les nombreuses montées et descentes est apaisée par la vue de paysages à couper le souffle.

Une centaine de cyclistes ont participé aux différentes épreuves. André Landry, chez les hommes, et Lyne Bessette, chez les femmes, ont emporté l'épreuve du 160 km. 

L'organisateur, Jean-François Tapp, décrit les particularités du parcours : « beaucoup de chemins forestiers, des simples traces, des doubles traces, on est les seuls à offrir des sections de plage, le long des falaises ».

Le Gaspésia 100 offrait aussi des épreuves de 120, 80, 40 km et une course pour les tout-petits.

Deux jeunes de Chandler, de 15 et 18 ans, ont remporté ex aequo l'épreuve du 40 km.

Le Gaspesia 100, c'est aussi un marathon pour la soixantaine de bénévoles qui doivent notamment transporter d'importantes quantités d'eau sur de grandes distances et dans des endroits isolés pour approvisionner les athlètes.

« J'ai des bénévoles qui font des quarts de 15 heures pratiquement et j'en ai là-dedans qui sont là depuis 4h ce matin », mentionne Jean-François Tapp.

Pour cette deuxième édition, les cyclistes provenaient essentiellement du Québec, mais aussi du Nouveau-Brunswick et du Nord-Est américain.

D'après le reportage de Martin Toulgoat

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une bulle gèle sous nos yeux





Concours!



Rabais de la semaine