L'évacuation d'une trentaine d'employés ayant eu un malaise au centre de tri de Rivière-du-Loup, mardi, a forcé les autorités à déclencher un code orange. Cette mesure d'urgence n'avait pas été déclenchée depuis la tragédie de L'Isle-Verte, selon le coordonnateur en Sécurité civile, Pierre-Paul Malenfant.

« Après L'Isle-Verte, on a fait un bilan et on a élaboré un nouveau plan de sécurité qui s'applique à l'ensemble de la région », explique M. Malenfant. L'événement survenu mardi a permis de constater que ce plan est efficace, affirme-t-il.

Qu'est ce qu'un code orange?

Un code orange est déclenché lorsqu'un événement impliquant un grand nombre de personnes nécessite une intervention immédiate des autorités.

Lorsque cela se produit, le comité de sécurité civile du Centre de santé et de services sociaux se mobilise pour coordonner les interventions médicales et psycho-sociales auprès des personnes concernées. Lors de l'événement survenu à Rivière-du-Loup mardi, 15 personnes ont été mobilisées en moins d'une demi-heure.

Quels sont les critères pour déclencher un code orange?

Un code orange est déclenché lors d’une arrivée massive de blessés, soit six blessés ou plus dans un même événement.

Qu'arrive-t-il lorsque le code orange est déclenché?

En plus du comité en sécurité civile, du personnel médical est appelé en renfort à l'hôpital afin d'être en mesure de faire face à un afflux important de patients.

« L'urgence de l'hôpital réorganise tout son mode de fonctionnement et on fait entrer du personnel en temps supplémentaire pour être en mesure d'accueillir l'ensemble des personnes touchées par l'événement », explique Pierre-Paul Malenfant.

Après l'évacuation survenue au centre de tri, une vingtaine d'employés de l'hôpital sont venus prêter main forte à leurs collègues.

Plus d'articles

Commentaires