Retour

Accident mortel Baie-des-Sables : Québec prêt à refaire une étude

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) ouvre la porte à une réévaluation de la vitesse autorisée sur la route 132, au centre de Baie-des-Sables.

Un texte de Jean-François Deschênes

Il y a quelques années, la Municipalité avait demandé à Québec de réduire la vitesse permise à l’intersection de la route 132 et des chemins de l’Église et du Cimetière, à la suite d’un accident grave.

Après avoir étudié la circulation, le MTQ avait refusé en 2013, concluant que le secteur répondait aux normes de sécurité.

Mais après l’accident mortel de la semaine dernière, les rapports de la Sûreté du Québec et du coroner pourraient permettre de rouvrir le dossier, précise le porte-parole du ministère des Transports du Québec, Martin Girard. « Le ministère prend toujours en compte les enquêtes qui sont faites. »

Cette ouverture donne espoir au maire de Baie-des-Sables, Denis Santerre, qui veut poursuivre ses démarches pour faire ralentir la circulation, peu importe la décision du MTQ.

Il considère cette intersection très dangereuse et n’acceptera pas de refus de Québec. « C’est sûr et certain que si je n’ai pas de réponse d’eux à la suite de la résolution du conseil, c’est certain que je vais aller moi-même dans les hautes sphères. »

Le maire a lui-même subi un accident à cette intersection récemment.

Plus d'articles

Commentaires