Retour

Accord Canada-Europe : Il faut améliorer le transport aérien

Pour profiter du nouvel accord avec l'Europe, les entrepreneurs gaspésiens rappellent qu'il est important d'améliorer le transport aérien régional.

Ce message a été transmis au ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, qui était de passage à L'Anse-à-Beaufils, mardi matin.

Il y était pour parler des retombées économiques possibles du nouvel accord économique et commercial entre le Canada et l'Union européenne, qui entrera en vigueur provisoirement le 21 septembre.

L'industrie des pêches s'en réjouit, mais précise que pour assurer une compétition saine avec les produits européens, il faut adapter le transport aérien à la réalité régionale. Il faut par exemple, permettre à l’aéroport de Gaspé d’accueillir de plus gros avions.

Le propriétaire de E. Gagnon et Fils, Bill Sheehan, rappelle que la Gaspésie se trouve à des centaines de kilomètres d’Halifax et Montréal où se trouvent les transporteurs internationaux les plus près.

Une telle distance est un obstacle majeur pour offrir des produits frais aux Européens. « Avec les délais, la route et les vols qui peuvent s’annuler, c’est sûr que pour du vivant ou du frais, c’est beaucoup plus difficile pour nous autres. »

Les ministres Diane Lebouthillier et François-Philippe Champagne disent être conscients de cet enjeu et assurent qu’Ottawa travaille avec les communautés pour trouver des solutions.

D'après les informations de Bruno Lelièvre

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine