À quelques jours de l'assemblée extraordinaire de Tembec, au cours de laquelle les actionnaires se prononceront sur l'offre d'achat de la société américaine Rayonier Advanced Materials, les deux entreprises annoncent une bonification de l'offre d'achat, qui passe de 4,05 à 4,75 $ par action.

Un texte de Marc Gosselin

Selon le communiqué commun diffusé en fin de soirée dimanche, les deux conseils d’administration ont approuvé à l’unanimité les conditions révisées de l’offre d’achat.

À la suite de la modification de cette dernière, les actionnaires de Tembec auront le choix de recevoir 4,75 $ en espèces ou de conserver une participation dans la nouvelle entreprise.

L’offre bonifiée représente une augmentation de 17 % de la valeur offerte pour les actions de Tembec par rapport aux conditions initiales et une prime de 61 % par rapport au cours de clôture du titre le 24 mai 2017, la veille de l’annonce de la transaction.

Deux actionnaires récalcitrants entrent dans le rang

Rayonier Advanced Materials obtient l’appui de deux actionnaires importants qui souhaitaient s’opposer à la transaction, soit Oaktree Capital Management et Restructuring Capital Associates.

Jeudi dernier, Oaktree, qui détient 19,9 % des actions de Tembec, avait annoncé que des actionnaires représentant près de 51 % des titres en circulation comptaient s’opposer à la transaction lors du vote prévu le 27 juillet à Montréal.

Restructuring Capital Associates, le deuxième actionnaire de l’entreprise québécoise, s’était rangé derrière les arguments d’Oaktree Capital. Ensemble, ces deux actionnaires détiennent 37 % des titres en circulation.

« Cette offre ne représente pas une juste valeur », soutenait Patrick McCaney, directeur général et gestionnaire de portefeuille à Oaktree Capital Management.

Ce bloc important menaçait de faire avorter la transaction, car les deux tiers des actionnaires de Tembec devaient donner leur accord pour que le projet d’achat aille de l’avant.

« Ce regroupement nous permettra de faire croître notre entreprise de manière durable », a dit James Lopez, président et chef de la direction de Tembec, par voie de communiqué.

Rayonier Advanced Materials, qui emploie 1200 personnes dans ses usines de Floride et de Georgie, produit 485 000 tonnes de cellulose de grande pureté, un polymère naturel que l'on trouve habituellement dans les téléphones cellulaires, les écrans d'ordinateur, les filtres et les produits pharmaceutiques.

De son côté, Tembec emploie 3000 personnes, dont 1500 au Québec, et fabrique du bois, des pâtes, du papier et de la cellulose de grande pureté. L'entreprise a un chiffre d’affaires de quelque 1,5 milliard de dollars canadiens.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine