Retour

Agression sexuelle : la Couronne réclame 9 mois de prison pour Denis Lejeune

Le juge François Boisjoli a entendu la Couronne cet après-midi, pour cette affaire d'agression sexuelle sur une femme connue de Denis Lejeune. La plaignante est d'âge adulte et son identité est protégée par une ordonnance de non-publication.

La Couronne réclame 9 mois de détention suivi d'une probation, en raison de plusieurs facteurs aggravants, dont le statut de l'accusé et de ses antécédents judiciaires. La défense devra attendre le 2 novembre pour sa représentation sur sentence.

Denis Lejeune a été déclaré coupable d'agression sexuelle le 16 juillet dernier, mais il été acquitté d'une accusation de harcèlement. En août, l'avocat du maire de Baie-Trinité a fait appel de la décision. Dans l'avis déposé à la Cour d'appel du Québec, l'avocat Christian Maltais estime que le juge Boisjoli a commis des erreurs de droit fondamental.

Denis Lejeune peut continuer à siéger comme maire jusqu'à ce que la sentence soit prononcée. L'agression pour laquelle il a été reconnu coupable s'est produite à la fin de l'année 2011.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine