Retour

Aide alimentaire : la Commission scolaire des Chic-Chocs toujours perdante

Malgré la bonification de l'aide alimentaire accordée aux écoles secondaires par le ministère de l'Éducation, la Commission scolaire des Chic-Chocs demeure désavantagée par la nouvelle façon de calculer. Des intervenants continuent de dénoncer la situation.

Québec a bonifié l'enveloppe budgétaire pour nourrir plus d'élèves dans le besoin: le nombre de jeunes qui profiteront de cette aide passera de 60 000 à 93 000. Cependant, le Ministère a changé la façon d'attribuer les sommes aux écoles.

Résultat : la Commission scolaire des Chic-Chocs est perdante.

Le nombre d'écoles secondaires admissibles passe de quatre à deux.

Les quatre écoles recevaient un total de 33 000 $ en subvention en 2016-2017.

Le vice-président du Syndicat des travailleurs de l'éducation de l'Est du Québec, Pierre-Luc Synnott, trouve incompréhensible que du jour au lendemain, de jeunes élèves ne puissent plus avoir accès à une aide à cause de changement de règles comptables. « Des jeunes qui ont faim, ça n’aide pas à l’apprentissage et ça, selon nous, c’est un problème qu’il faut s’attaquer (sic) et les milieux défavorisés, oui, il y en a chez nous et de la pauvreté, il y en a également »

Pour le député de Gaspé, Gaétan Lelièvre, malgré l'effort du ministre, il y a une incohérence dans ce programme.

Toutes les écoles secondaires de la Commission scolaire de Montréal ont accès à l’aide alimentaire, contre seulement deux écoles en Gaspésie. Pourtant, il rappelle que le revenu moyen d’un habitant de Montréal est beaucoup plus élevé que celui d’un résident de la Haute-Gaspésie.

Aucune école secondaire des commissions scolaires des Îles et de René-Lévesque n’est admissible au programme.

Un avantage pour la Commission scolaire des Monts-et-Marées

Cependant, cette façon de calculer avantage deux écoles secondaires de la Commission scolaire des Monts-et-Marées, soit les polyvalentes de Sayabec et de Causapscal, dans la Vallée-de-la-Matapédia, qui auront droit à de l'aide alimentaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un chiot décide de se rafraîchir... dans le réfrigérateur





Rabais de la semaine