Retour

Aide offerte pour se remettre de la mort du jeune Madelinot

La mort du jeune Madelinot Simon Cyr-Deraspe, retrouvé au pied d'une falaise, ébranle bien des jeunes de la polyvalente des Îles, selon la directrice générale de la Commission scolaire des Îles, Brigitte Aucoin, qui a décidé d'offrir un soutien psychologique aux jeunes et d'annuler les examens prévus pour lundi.

Un texte de Jean-François Deschênes

Un communiqué a été transmis par la direction et circule sur les réseaux sociaux depuis samedi pour expliquer ce qui sera mis en place dès lundi, à la polyvalente, pour aider les jeunes et les membres du personnel qui pourraient en ressentir le besoin.

Une aide psychosociale sera offerte et un lieu de recueillement sera aménagé à la bibliothèque.

À la première heure lundi matin, les enseignants vont faire une intervention dans les classes pour revenir sur les événements et expliquer aux jeunes l'aide qu'ils peuvent avoir. Pour la directrice, il était important aussi de sécuriser aussi les parents qui pourraient s'inquiéter de savoir comment la direction contrôle la situation à l'école. « Il y aura une présence pour le reste de la semaine parce qu'on comprend ça que, des fois, c'est plusieurs jours après que certains jeunes peuvent vivent la détresse. »

Les examens qui étaient prévus pour lundi seront tous annulés et repris plus tard. Toutefois, pour Mme Aucoin, il est important que le retour à la normale se fasse rapidement. « Il n'est pas prévu que ça s'étende sur une trop longue période, on est en fin d'année aussi. »

Enquête

La Sûreté du Québec poursuit l'enquête et fera une autopsie pour déterminer la cause de la mort du jeune homme de 15 ans.

Pour sa part, la Commission scolaire ne compte pas enquêter parce que l'accident est arrivé en dehors des activités scolaires, explique Mme Aucoin.

Elle rappelle que les jeunes ont pris l'initiative de camper sur le site du Gros-Cap. Une journée de plein air était prévue le lendemain matin avec l'école. Les jeunes s'étaient rendus à leur campement après un gala reconnaissance qui avait lieu jeudi, dit-elle.

Le jeune homme a été porté disparu le lendemain. Les équipes de la Sûreté du Québec, les pompiers, les rangers et Pêches et Océans ont été déployés pour le retrouver. C'est finalement la Garde côtière qui l'a retrouvé en après-midi, vers 14 heures.

Municipalité

Le maire de la Municipalité des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, ne prévoit pas ajouter une aide à celle offerte par la Commission scolaire pour soutenir les élèves. Il considère que le travail a été bien fait. « Ils ont très bien réagi d'ailleurs, très rapidement. Pour nous, la Municipalité, comme toujours on est en support, mais rien de particulier. »

Il rappelle que l'archipel a dû vivre plusieurs drames ces derniers temps : un jeune a succombé à un accident de VTT et l'accident d'avion qui a emporté les pilotes et la famille de Jean Lapierre cet hiver ont ébranlé la communauté. Il ajoute qu'avec cet autre bouleversement « on souhaiterait passer notre tour pour plusieurs années » conclut-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine