Retour

Alcoa aidera le Cégep de Baie-Comeau à recruter des étudiants

Alcoa octroie 85 000 $ au Cégep de Baie-Comeau pour l'aider à intensifier ses efforts de recrutement au Québec et à l'international.

Un texte de Marlène Joseph-Blais

L'argent, puisé dans le Fonds Aluminerie de Baie-Comeau pour les collectivités durables, fait partie des 700 000 $ qui seront investis l'an prochain pour augmenter la clientèle étudiante du cégep et contrer la baisse démographique que connaît la Côte-Nord.

Le directeur général de l'aluminerie Alcoa de Baie-Comeau, Éric Lavoie, espère qu'encore plus d'étudiants s'installent dans la Manicouagan.

Contrer la baisse

En 2016-2017, le ministère de l'Enseignement supérieur prévoyait 502 inscriptions au Cégep de Baie-Comeau, ce qui correspond environ au nombre d'étudiants de la Manicouagan qui s'y sont finalement inscrits.

Le cégep a plutôt accueilli 682 étudiants cette année, dont 200 sont issus d'ailleurs au Québec et de l'international.

Programmes variés

Le programme le plus populaire auprès des étudiants étrangers demeure Techniques d'aménagement cynégétique et halieutique (TACH), exclusif au Cégep de Baie-Comeau.

« Dans les 40 Français qui sont arrivés ici au moins d'août, il y en avait 17 qui sont allés en Techniques d'aménagement cynégétique et halieutique », précise le directeur général de l'établissement, Claude Montigny.

Il constate toutefois que les étudiants étrangers s'inscrivent dans des programmes de plus en plus variés. « On avait 11 Français dans notre programme de technologie forestière qui sont arrivés au mois d'août et d'autres étudiants dans presque tous nos programmes », affirme-t-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine