Retour

Allégations graves : une « campagne de dénigrement », répond le chef Mike McKenzie

Le chef réélu de la communauté innue de Uashat-Maliotenam, Mike McKenzie, s'est exprimé lors de sa cérémonie d'assermentation, mercredi, sur les allégations graves à son sujet qu'il qualifie de campagne de dénigrement.

« Je n'ai jamais, en aucune circonstance, commis d'actes pouvant être répréhensibles envers qui que ce soit, a-t-il déclaré. Mon âme et ma conscience sont parfaitement libres à ce sujet. »

Des manifestants présents lors de la cérémonie réclament le report de l'assermentation. Ces membres de la communauté affirment que des allégations graves à l'endroit du chef devraient le contraindre à se retirer temporairement de la vie politique.

Une plainte aurait été déposée auprès de la police à la fin du mois de mars. Aucune accusation n'a été portée contre le chef.

Mike McKenzie clame son innocence dans ce dossier. « À ce jour, les autorités concernées n'ont jamais demandé à me rencontrer. Aucune procédure judiciaire n'est actuellement portée contre moi », a-t-il ajouté.

Dans son discours, il a aussi réaffirmé son soutien « à toutes les victimes d'abus, qu'ils soient de nature sexuelle ou autres ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine