Retour

Allégations graves : une « campagne de dénigrement », répond le chef Mike McKenzie

Le chef réélu de la communauté innue de Uashat-Maliotenam, Mike McKenzie, s'est exprimé lors de sa cérémonie d'assermentation, mercredi, sur les allégations graves à son sujet qu'il qualifie de campagne de dénigrement.

« Je n'ai jamais, en aucune circonstance, commis d'actes pouvant être répréhensibles envers qui que ce soit, a-t-il déclaré. Mon âme et ma conscience sont parfaitement libres à ce sujet. »

Des manifestants présents lors de la cérémonie réclament le report de l'assermentation. Ces membres de la communauté affirment que des allégations graves à l'endroit du chef devraient le contraindre à se retirer temporairement de la vie politique.

Une plainte aurait été déposée auprès de la police à la fin du mois de mars. Aucune accusation n'a été portée contre le chef.

Mike McKenzie clame son innocence dans ce dossier. « À ce jour, les autorités concernées n'ont jamais demandé à me rencontrer. Aucune procédure judiciaire n'est actuellement portée contre moi », a-t-il ajouté.

Dans son discours, il a aussi réaffirmé son soutien « à toutes les victimes d'abus, qu'ils soient de nature sexuelle ou autres ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine