Retour

Allergies au restaurant : la responsabilité de tous

Les réactions sont nombreuses à la suite de l'histoire d'un homme allergique qui a frôlé la mort parce qu'il s'est fait servir le mauvais plat. L'affaire suscite beaucoup de craintes chez des serveurs et fait réagir le monde de la restauration en général.

Le serveur en question, d'un restaurant de Sherbrooke, a été accusé de négligence criminelle. Marie-Pierre Gendreau, propriétaire du restaurant rimouskois Les Complices, affirme que cette situation ajoute un stress supplémentaire à ses employés.

« Il faut comprendre que dans ces gens-là, il y a des serveurs de métiers, mais aussi des étudiants. Le risque d'avoir une poursuite et de se retrouver avec un dossier criminel, ce n'est pas rien », affirme-t-elle.

Madame Gendreau rappelle aussi l'importance pour les clients de mentionner leurs allergies alimentaires.

« Il faut que la personne nous le dise qu'elle est allergique. Et qu'elle nous avis peu importe si l'allergie a un lien ou non avec le plat qu'elle commande. On fait alors tout ce que l'on peut pour qu'il n'y ait pas de contaminaiton directe ou croisée », conclut-t-elle.

Une cliente interrogé en plein repas sur une terrasse affirme que la responsabilité revient autant aux clients qu'aux employés en matière d'allergie en restauration.

« C'est aux clients de dire les allergies qu'ils ont et à l'équipe de serveurs et cuisiniers de faire leur travail. Je pense qu'il faut faire confiance aux gens. Il ne faut pas s'empêcher de vivre non plus », affirme-t-elle.

Une chose est sûre, cette histoire conscientisera tout le monde aux risques reliés aux allergies alimentaires.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine