Retour

André Melançon a marqué le Carrousel international du film de Rimouski

Le cinéaste André Melançon, qui est décédé mardi, a marqué l'histoire du Carrousel international du film de Rimouski.

André Melançon est décédé à 74 ans, après avoir combattu la leucémie. Il a marqué toute une génération avec ses films La guerre des tuques et Bach et Bottine.

André Melançon a contribué à la naissance du Carrousel international du film de Rimouski en 1983. Il a aussi été parrain de l'événement lors de son 25e anniversaire en 2007.

Un des fondateurs et ex-président du Carrousel du film, Richard Tousignant, a côtoyé André Melançon lors de son passage dans la région. Il raconte qu'il a visité plusieurs écoles de la région lors d'activités d'éveil au cinéma.

« Il avait un don exceptionnel pour partager sa passion du cinéma. Les jeunes allaient immédiatement vers lui. Avec sa grosse voix calme, il savait les captiver. Il les mettait dans des situations, comme sur un plateau de tournage, à partir d'un thème particulier qui émergeait des suggestions des jeunes. Il bâtissait tout un scénario sur le vif, si on veut, et dirigeait les jeunes », mentionne Richard Tousignant.

L'Office national du film du Canada a rendu hommage à la contribution exceptionnelle d'André Melançon qui a réalisé une trentaine de films documentaires et de fiction. L'ONF souligne son regard juste et sensible sur le monde de l'enfance.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine